Berliner Fiktionen

photography

series of triptychs _ work in progress 2020/21

59,4 x 84,1 cm, laser print

In the current context, where travel is no longer the easiest way to escape, the desire to photograph Berlin again seemed to me a challenge. The idea was to look at Berlin with new eyes after 13 years of daily life and to find landscapes, places that lend themselves to staging, thought out in advance. I wanted to reconcile my research of the last few years, in the field of site specific installation, with my practice of photography. This led me to create the first triptych “Morgen, 13 Uhr am Spittelmarkt”. Here, the title gives the context, and the location and details serve to underline the beginning of a possible narrative.


Dans le contexte actuel, où voyager n’est plus la façon la plus simple de s’évader, l’envie de photographier de nouveau Berlin m’est apparue comme un défi. L’idée étant de regarder Berlin d’un œil nouveau après 13 ans de vie quotidienne et de trouver des paysages, des lieux qui se prêtent à une mise en scène, pensée en amont. J’ai voulu concilier mes recherches de ces dernières années, dans le domaine de l’installation In Situ, avec ma pratique de la photographie. Cela m’a amené à créer le premier triptyque „Morgen, 13 Uhr am Spittelmarkt“. Ici, le titre donne le contexte, et l’emplacement et les détails servent à souligner le début d’un éventuel récit.

„Morgen, 13 Uhr am Spittelmarkt“

Morgen, 13 Uhr am Spittelmarkt
Photographie 
59,4 x 84,1 cm

© Elma Riza